3ème Pilier : L'impot de solidarité : La Zakat

Publié le par amourislam

ZAKAT :

NOTEZ BIEN : la traduction "AUMONE" EST TOTALEMENT FAUSSE, INCORRECTE !

La zakat doit se faire au sein de la communauté, c'est un impôt de solidarité qui assure la cohésion sociale.
Il n'est donné que par les personnes qui ont le seuil (nissab) équivalant à environ cent grammes d'or, et qui l'ont gardé pendant la durée d'un an lunaire.

La zakat est un impôt fixé par la religion pour subvenir aux besoins des nécessiteux (orphelins, voyageurs, pauvres, libération des esclaves, etc.) et dans une plus grande mesure à développer la vie en communauté (paiements des agents de l'état, fonctionnaires, routes, développement de l'espace publique, infrastructures publiques, etc.).

L'assiette de cet impôt (zakat) doit être conforme aux prescrits divins.

C'est de 2.5% de la valeur des biens stagnants pendant 1 an.
Pour les personnes ordinaires, la zakât est tout simplement l'impôt sur l'épargne. Elle correspond à 2,5% (ou 1/40) de l'épargne du musulman si cette épargne dépasse un certain montant évalué actuellement à peu près à 800 euros.

Le musulman pratiquant doit calculer chaque année lunaire (hégire) ce montant et le donner aux gens les plus pauvres de sa communauté en commençant par sa famille (à l'exception de ceux qu'il a en charge) et ses voisins.
Dans les pays fortement islamiques, les non-musulmans doivent en théorie s'acquitter d'un autre impôt qui est nommé djizyah, plus élevé pour compenser le fait qu'ils ne sont pas admis à participer aux opérations de guerre.

Buts de la Zakat :
* Purifier le croyant de son éventuelle attirance malsaine pour l'argent, limiter l'avarice et la convoitise. De même, cela permet de limiter la trop grande richesse de certains.
* Permettre aux plus pauvres de subvenir en partie à leurs besoins
* Rallier le cœur des fidèles à Allah.
* Permettre la création de batiments opublics utiles : écoles, hôpitaux...

Bénéficiaires de la Zakat :
* les apuvres et les necessiteux, qui possèdent trop peu pour vivre d'une manière décente.
* Les nouveaux convertis dont la foi n'est pas encore ferme mais qui ont une certaine influence sur leur entourage.
* Des hommes ou de femmes de maisons, des domestiques qui peuvent ainsi parfois s'affranchir et le rachat de captifs.
* Les endettés, parfois incapables de s'acquitter de transaction qui ne comportent pas d'offense à la religion et sa morale
* L'utilité publique : la création d'écoles, le voyageur en manque d'argent pour terminer un pélérinage...

Biens soumis à la Zakat :
* l'argent (2,5% d'acquittement),
* le bétail
* Les marchandises
* Les métaux extraits du sol
* Les fruits et les céréales

Le Coran contient plus de 80 versets concernant la Zakat et l'obligation de s'en acquitter.
Cette aumône est consideré comme un droit des pauvres de prélever dans le surplus des plus riches.
Il est normalement interdit de donner aux non-musulmans et aux personnes ayant la capacité de travailler et de gagner leur vie mais qui, par paresse, ne le font pas.

" Soyez assidus à la prière, faites l'aumône, vous retrouverez auprès d'Allah le bien que vous aurez acquis à l'avance, pour vous même " (Coran 110:2).

" Prélève une aumône sur leurs biens pour les purifier et les rendre sans taches " (Coran 103:9).

SOURCES :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Islam et
http://fr.wikipedia.org/wiki/Zakat

Publié dans 5 Piliers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article