Le mariage temporaire est interdit en Islam

Publié le par amourislam

Le mariage temporaire est interdit en Islam :

On Rapporte de 'Ali (radhi Allahu 'anhu) qui disait : Le Prophète ('Aleyhi Salat wa Salam) avait interdit le Mariage temporaire l'année de la Bataille de Khaybar.
[Hadith Rapporté par Al Boukhari & Mouslim]

On Rapporte de 'Ali (radhi Allahu 'anhu) que le Prophète Muhammad ('Aleyhi salat wa salam) avait interdit le mariage temporaire et la viande des anes domestiques le Jour de la Bataille de Khaybar.
[Hadith Rapporté par les sept sauf Abi Daoud]

On Rapporte de Rabi' Ibn Sabra qui rapporte de son père que le prophète Muhammad ('Aleyhi salat wa salam) avait dis : "Je vous ai ordonnés le mariage temporaire mais Allah l'a interdit jusqu'au Jour de la Resurection. Quiconque en avait une doit la relacher. Ne prenez rien de ce que vous leur aviez donné"
[Hadith Rapporté par Mouslim, Abi Daoud, Nisa'i, Ibn Madjah, Ahmad et Ibn Hibban]

Conclusion : le mariage temporaire pratiqué par certains chiites est interdit par l'Islam et c'est une forme de prostitution.

http://alhaaq.over-blog.net/categorie-174918.html

Leur croyance concernant la permission du mariage temporaire

Al Qummi et Al-Kashani ont rapporté de l'Imam Dja'far As-Sadiq: "La mout'a est ma religion et la religion de mes ascendants. Celui qui la pratique, pratique notre religion, et celui qui la renie, renie notre religion et croit en une autre religion." ("Tafssir Minhadj Ous-Sadiqin" tome 2 p 495 et "Man la yahdourouhou Al-Faqih" tome 3 p 366)

Ils ont prétendu que le Prophète -Prières et bénédiction d'Allâh sur lui- a dit: "Celui qui pratique la Mout'a ne serait-ce qu'une seule fois, n'aura plus à craindre la colère d'Allah." ("Tafssir Minhadj Ous-Sadiqin" tome 2 p 493)

"Celui qui quitte ce monde sans avoir pratiqué la Mout'a, viendra le jour dernier avec le sexe mutilé (l'organe coupé)." ("Tafssir Minhadj Ous-Sadiqin" tome 2 p 495)

"Celui qui pratique la Mout'a ne serait-ce qu'une seule fois, n'aura plus à craindre la colère du Tout Puissant. Celui qui pratique la Mout'a deux fois sera ressuscité avec les bons, et celui qui pratique la Mout'a trois fois me concurrencera au Paradis." ("Man la yahdourouhou Al-Faqih" tome 3 p 366)

Leur croyance concernant la permission de la sodomie

"Al-Houssayn Ibn 'Ali Ibn Yaktin rapporte: "J'ai demandé à Hassan Ibn 'Ali à propos d'un homme qui pratique la sodomie avec sa femme, et Al-Hassan a dit que cela a été rendu licite par le verset du livre d'Allah, lorsque le Prophète Lot a dit: {Voici mes filles, elles sont plus pures pour vous} (Sourate 11 verset 78) et il savait qu'ils (son peuple) ne recherchaient pas le vagin, mais l'anus." (Tafsir Al-Ayachi p157, Bihar Al-Anwar vol 2 p 230, Tafssir Al-Burhan vol 21 p 98)

Publié dans Chiites

Commenter cet article

khali 08/12/2013 15:35


Je m'adresse au responsable du site.S'il y a un litige sur un sujet , pourquoi publiez-vous seulement ce qui vous arrange seulement  pour plaire à certains lecteurs.Vous n'avez pas honte
devant cette hypocrisie, et surtout envers votre créateur ?


 


Hadiths sunnites concernant Al Mouta' (mariage temporaire)





1er Hadith





Ibn Uraij rapporte que "Ati' a rapporté que Jabir ibn Abdoullah était venu pour faire al- Oumrah(petit pélerinage)et nous sommes allé en sa demeure, puis les
gens l'ont questionné sur des choses Articleses et ensuite ils ont mentionné le mariage de jouissance(Al-Mout'a), sur quoi il(Jabir) a dit :



"Oui, nous avons profités de ce mariage provisoire durant la vie du Prophète(sas) et durant celle d'Abou Bakr et Omar."





 Sahih Mouslim Kitab al-Nikah, Hadith 2496






2ème Hadith





Abd an-Nadra rapporte qu'il était en compagnie de Jabir, une personne est venue et a dit : "Il y a une différence d'avis entre Ibn Abbas et Ibn Zoubair
concernant deux Mout'as (Tamattoul al Hajj et le mariage de jouissance)."





Alors, Jabir a dit : "Nous l'avons pratiqué durant la vie du Messager d'Allah(sas) et ensuite Omar nous a interdit sa pratique et nous n'y avons plus jamais
recouru."





Sahih Mouslim kitab al-Hajj, Hadith 2192